Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 08 juin 2003
Cela a été écrit afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie par son nom.
Jean 20. 31
J'ai dit de l'Eternel  : Il est ma confiance et mon lieu fort  ; il est mon Dieu, je me confierai en lui.
Psaume 91. 2
Foi ou sentiments

Comment être certain que j'ai la foi  ? Ne faut-il pas sentir certaines choses, ou faire certaines expériences  ?

C'est une tentation constante, au cours des âges, de vouloir fonder sa paix sur ses sentiments ou sur ses expériences. Finalement on ne se confie pas en Dieu, mais en soi. Telle est la dérive mystique qui reste un danger très actuel.

Certes, la foi produit des sentiments heureux dans l'âme humaine, mais ceux-ci ne doivent pas être le fondement de notre paix. Si nous analysons continuellement nos états d'âme, nos certitudes suivront la courbe sinueuse de notre humeur changeante.

Près de Jérusalem, à Béthanie, Jésus se présente à deux soeurs en deuil de leur frère depuis quelques jours. Il dit à l'une d'elles, Marthe  : «Moi, je suis la résurrection et la vie  : celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra  ; et quiconque vit, et croit en moi, ne mourra point, à jamais. Crois-tu cela  ? ». La réponse de Marthe est très significative. Elle lui dit  : «Oui, Seigneur, moi je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui vient dans le monde».

La base de la foi chrétienne est la Parole de Dieu. Son objet n'est pas moi, mes circonstances, mes émotions, mais Jésus Christ, le Fils de Dieu. C'est sur lui, et sur lui seulement, que repose ma foi.

Croyons de tout notre coeur que Christ a parfaitement accompli l'oeuvre de notre salut. Puis, vivons sur cette base, en apprenant à connaître l'Auteur de ce grand salut.