Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 28 mars 2003
Tous ces faits leur arrivèrent comme types, et ils ont été écrits pour nous servir d'avertissement, à nous qui sommes atteints par la fin des temps.
1 Corinthiens 10. 11
Car tout ce qui a été écrit auparavant l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience et par la consolation des Ecritures, nous ayons espérance.
Romains 15. 4
L'Ancien Testament est-il dépassé  ?

Un stand biblique à la foire de Lyon. Voilà un jeune homme qui s'approche et demande un «Nouveau Testament» en précisant qu'il ne veut pas acheter la Bible complète car l'Ancien Testament est dépassé. Dépassé  ? Vraiment  ?

Certes, l'Ancien Testament peut surprendre, car plusieurs de ses pages ont été écrites il y a plus de trois mille ans. Mais Jésus, lui-même, nous a enseigné comment le lire. Alors que deux de ses disciples, découragés, s'en allaient au village d'Emmaüs, il les réconforte en leur montrant que l'Ancien Testament parle déjà de lui.

Si la Bible est composée de plusieurs livres répartis en deux «testaments», elle forme néanmoins un tout qui a pour objet Jésus Christ. Dans l'Ancien Testament, il nous est présenté de manière voilée, au travers de personnages (Isaac, Joseph, David) et des ordonnances du culte  : le sanctuaire et tous ses ustensiles, les différents sacrifices et les fêtes...

Dans le Nouveau Testament, ces images prennent alors leur véritable signification lorsque nous voyons Jésus dans son humilité, son oeuvre rédemptrice à la croix et son glorieux retour. Ainsi le Nouveau Testament nous révèle, dans sa plénitude, la dimension spirituelle de l'Ancien et donne la conclusion.

«Sondez les Ecritures» (Jean 5. 39). Cette invitation faite par le Seigneur Jésus concernait alors directement l'Ancien Testament, puisque le Nouveau n'avait pas encore été rédigé. Demandons à Dieu d'ouvrir nos yeux pour découvrir les merveilles de sa Parole (Ps. 119. 18).