Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 27 avril 2001
Vous qui aimez l'Eternel, haïssez le mal  !
Psaume 97. 10
Mon peuple a fait deux maux  : ils m'ont abandonné, moi, la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées qui ne retiennent pas l'eau.
Jérémie 2. 13
Vous qui aimez l'Eternel, haïssez le mal  !
Psaume 97. 10
Mon peuple a fait deux maux  : ils m'ont abandonné, moi, la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées qui ne retiennent pas l'eau.
Jérémie 2. 13
Potable ou polluée  ?

Un million de Parisiens boivent de l'eau de l'Oise en toute sécurité, sans calcaire ni goût de chlore. En effet, l'usine récente de Méry-sur-Oise utilise les procédés de haute technologie pour épurer presque parfaitement l'eau de la rivière. En plus du filtrage classique au sable et au charbon actif, s'ajoute un « nanofiltrage » qui arrête jusqu'aux bactéries, pesticides et même virus.

De tels équipements nous montrent avec quelle prudence nous voulons protéger la santé de nos corps. Or il existe un autre domaine où l'on est beaucoup moins vigilant, c'est celui de la santé morale. De même que l'eau pénètre toutes les cellules de notre corps, les médias et les distractions pénètrent profondément notre esprit et peuvent y faire le plus grand tort. Telle lecture d'un goût douteux, telle scène de violence à la télévision, nous habituent au mal... Abreuvons plutôt nos esprits d'une eau épurée, de bonnes lectures, et même, chaque fois que c'est possible, de distractions saines et enrichissantes.

Mais n'oublions pas de puiser directement à la source de la Parole de Dieu. Non seulement elle est pure et fraîche, mais elle a le pouvoir de purifier nos âmes. Lisons la Bible avec soin et régularité. Nous trouverons « des paroles pures, un argent affiné dans le creuset de terre, coulé sept fois » (Psaume 12. 6). Nous verrons le mal comme Dieu le voit. Et nous pourrons dire  : « J'ai de la joie en ta parole, comme un homme qui trouve un grand butin » (Psaume 119. 162).