Bannière
La Bonne Semence
Lundi 16 avril 2001
(Dieu le Père) nous a délivrés du pouvoir des ténèbres, et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour.
Colossiens. 1. 13
Vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur marchez comme des enfants de lumière.
Ephésiens 5. 8
(Dieu le Père) nous a délivrés du pouvoir des ténèbres, et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour.
Colossiens. 1. 13
Vous étiez autrefois ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur marchez comme des enfants de lumière.
Ephésiens 5. 8
Le royaume des ténèbres et celui de la lumière

Chaque pays moderne a sa constitution. C'est le texte de base qui organise la vie politique en fixant la forme du gouvernement de ce pays. Dans le domaine spirituel, on peut distinguer deux pays, le royaume des ténèbres et celui de la lumière. Chacun de ces deux royaumes a pour ainsi dire sa constitution.

Dans le royaume des ténèbres, la constitution peut s'énoncer ainsi  : « Chacun est libre de faire ce qu'il veut en essayant de ne pas trop nuire aux autres ». Cette règle trouve d'emblée un écho favorable en l'homme. Qui donc pourrait la suspecter quand elle murmure à nos oreilles  : « Vis comme tu veux, fais ce que tu aimes, ce qui te convient, ce qui te passe par la tête  ! » Mais où conduit-elle  ? A l'échec, à un monde où s'affrontent égoïsmes et jalousies.

A l'opposé est le royaume de la lumière, celui où Dieu règne. Sa loi fondamentale est  : Jésus Christ a le pouvoir et chacun doit vivre en recherchant Sa volonté et en Lui obéissant. Cette loi s'attaque à la prétention naturelle de l'homme à conduire sa vie en parfaite autonomie.

Alors se pose la question  : Quelle constitution règle ma vie pratique  ? A quel royaume est-ce que j'appartiens  ? Comment est-ce que je vis  ? Comme bon me semble, ou comme Jésus Christ le désire  ? Ma volonté est-elle soumise au Seigneur, à celui qui m'aime et veut me diriger, sur la terre et pour le ciel  ?