Bannière
La Bonne Semence
Samedi 13 janvier 2001
Il n'y a de salut en aucun autre (que Jésus Christ) car aussi il n'y a point d'autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il faut que nous soyons sauvés.
Actes 4. 12
Il n'y a de salut en aucun autre (que Jésus Christ) car aussi il n'y a point d'autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il faut que nous soyons sauvés.
Actes 4. 12
Christ, le seul chemin  ?

Lorsque j'étais étudiant, mon professeur de philosophie m'a posé un jour en public la question suivante  : « Monsieur S. , franchement, vous pensez que croire en Jésus Christ est le seul chemin pour aller à Dieu  ? » J'étais bien embarrassé pour répondre. Toute la classe me regardait. J'essayai de trouver une solution pour échapper à cette alternative. Si je disais oui, les camarades allaient m'en vouloir. Si je disais non, j'étais menteur. Finalement, j'ai répondu, d'une voix presque inaudible  : « Oui, je le crois ». Le professeur me répondit avec fureur  : « C'est la déclaration la plus stupide, la plus arrogante, la plus bigote que j'aie jamais entendue ».

Après le cours, je suis allé voir le professeur. Je lui ai d'abord demandé s'il pensait qu'il était possible sur le plan logique que quelqu'un puisse, sans être stupide ou bigot, croire que Jésus est le Fils de Dieu. Il a reconnu que oui. J'ai alors cité la parole de Jésus  : « Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14. 6). Voyez-vous, ai-je enchaîné, si je croyais que Christ est le seul chemin parce que j'en ai décidé ainsi, ce serait de l'arrogance. Mais je crois que Jésus est le Fils unique de Dieu, c'est pour cela que je crois aussi qu'il est le seul chemin pour venir à Dieu.

Mon professeur l'a admis, et s'est excusé. Le plus important pour moi n'était pas qu'il s'excuse, mais qu'il se rende compte que croire en Jésus Christ est une démarche honnête et humble. Cette démarche, l'avez-vous faite  ?