Bannière

Le livre du prophète Zacharie
Chaque Jour les Écritures - 5ème année

Zacharie 1. 1 à 17

    Zacharie est avec Aggée le porte-parole de l’Éternel auprès des fils de Juda remontés de la captivité (Esdras 5. 1). Quels sont les premiers mots que l’Éternel adresse à ce peuple par le moyen de son serviteur ? : « Revenez à moi… ». Il faut d’abord se repentir (Matthieu 3. 2 ; 4. 17 ; Actes 2. 38). La promesse ne vient qu’ensuite :… « et je reviendrai à vous » (v. 3).

    Les pères sont morts et avec eux les prophètes qui, tel Jérémie, les avaient fidèlement avertis. Mais les paroles divines, elles, n’ont pas passé : elles se sont exécutées infailliblement (Matthieu 24. 35). Les mauvaises voies et les mauvaises actions de Juda ont reçu leur châtiment, à savoir la captivité à Babylone (v. 12, fin). Puisse cette cruelle leçon profiter aux générations suivantes !

    Du verset 7 jusqu’au chapitre 6, le prophète rapporte une suite d’étranges visions. Elles ont pour thème général le gouvernement de Dieu par le moyen des nations (le cavalier et les chevaux) et, à l’arrière-plan, le rétablissement d’Israël (les myrtes, allusion à la fête des tabernacles et figure du rétablissement spirituel qui suit la repentance). Car Dieu a toujours pour les siens dans l’épreuve et dans la faiblesse « de bonnes paroles, des paroles de consolation » (v. 13). Elles sont aussi certaines et immuables que l’annonce de ses jugements.