Bannière

Les Psaumes
Chaque Jour les Écritures - 5ème année

Psaume 107. 1 à 22

    Le 5e livre des Psaumes considère prophétiquement les rachetés d’Israël (Juda et les dix tribus) rassemblés dans leur pays (v. 3) « à l’aube du jour » millénial (Psaume 108. 2). Ils rappellent au Psaume 107 les détresses rencontrées sur le chemin du retour, leurs cris d’angoisse à l’Éternel, ses délivrances, et enfin la louange qui maintenant lui revient.

    D’une manière générale ces quatre tableaux (versets 4 à 9 ; 10 à 16 ; 17 à 22 ; 23 à 32) illustrent différentes manières d’agir de Dieu pour le salut d’une âme (v. 9). Celle-ci a peut-être longtemps erré sans but et sans repos dans le désert aride de ce monde (v. 4, 5 ; comparer Genèse 21. 14… ). Sous le sentiment de son dénuement, elle a crié à Dieu qui l’a alors rassasiée, satisfaite et conduite vers le véritable repos de la conscience (v. 9, 7).

    L’âme a pu gémir sous l’esclavage de Satan l’oppresseur, dans les ténèbres et les chaînes du péché… (v. 2, 10). Mais Dieu a entendu ses appels au secours. Il l’a fait sortir et a rompu ses liens (v. 14, 16).

    Elle a pu connaître le désespoir, toucher par la maladie ou l’accident aux portes de la mort – aboutissement des voies de l’homme (v. 17, 18) – jusqu’à ce que Dieu envoie sa parole et la guérisse (v. 20).

    Chacun de nous peut-il dire où et comment le Seigneur a trouvé et sauvé son âme ?